mesure pour mesure / annulé

AFRICOLOR

Ray Lema

Réservez vos places

Jeu 10 déc 2020 à 20h Réserver

Vitrine de l’Afrique d’aujourd’hui, le festival Africolor s’avance comme un espace de rencontres et confrontations, de réjouissances et découvertes, de transes inouïes et d’expériences vivantes et vibratoires. Plus que des concerts, les soirées Africolor sont les croisements de tous ceux qui veulent vivre autrement les sons et les mots de l’Afrique. Cette année, Ray Lema rend hommage à Franco Luambo, le créateur de l’OK jazz. 

Ça commence comme un adage familier : On rentre KO, on sort OK.
Ray Lema, pilier de la sono mondiale, signe un projet 100% Kinshasa en hommage à Franco Luambo. 

« Après toutes ces années, la musique de Franco n’a pas pris une ride. » Ray Lema en est plus que jamais persuadé, lui qui tout gamin faisait le ngembo (la chauve-souris agrippée à un arbre) pour écouter le tout puissant créateur de l’OK Jazz.
A travers cet hommage musical à celui qu’on appelait «le Grand Maître »,  le « Vénérable Yorgho » ou encore le  « Sorcier de la guitare», Ray Lema souhaite transmettre aux nouvelles générations tout le patrimoine qui fait l’identité de son pays. Car si l’on se rappelle de Franco comme d’un ambianceur de première, sa musique portait aussi en elle l’histoire du « petit peuple » et racontait tout haut ce que tout le monde pensait tout bas.   

Ray Lema cultive les mélanges comme il sait si bien le faire et mêle le savant au populaire, l’écrit à l’improvisé, tout en soufflant d’un vent nouveau sur des titres devenus classiques à l’aide de quelques lignes de cuivres. Il relève brillamment le défi de se tailler un costard dans un costard « taille patron » en ajoutant son grain de sel sans jamais dénaturer l’âme musicale et le message d’origine.

Après toutes ces années la rumba de Franco s’écoute encore et une chose est sûre, on sortira okay !

 

Distribution / Production...

avec

Ray Lema (claviers & voix), Fredy Massamba (voix), Ballou Canta (voix), Rodriguez Vanguama (guitare), Michel Alibo (basse), Dharil Denguemo (baterie), Irving Acao (sax) , Gérald Bantsimba (trompete), Bives Mbaki (trombone)

Dans la presse

"Un saxophoniste cubain, un batteur camerounais, un bassiste martiniquais et bien entendu pas mal de Congolais des deux rives : Ray Lema a casté une équipe diasporique, à la démesure de ce géant (Franco) dont l’aura sur le continent dépassait même Fela dans les années 80." Libération


"Savoir dialoguer avec les morts, c’est le propre des ngangas (les guérisseurs), mais aussi des grands artistes." Pan African Music