théâtre

L'HOMME DE PLEIN VENT

PIERRE MEUNIER, HERVÉ PIERRE, MARGUERITE BORDAT / re-création

Pierre Meunier et Hervé Pierre livrent un combat tragico-burlesque contre la loi de la gravité et tentent obstinément de gagner de la hauteur. La re-création d’un spectacle fondateur de poètes de la scène.

Ils sont deux, comme Don Quichotte et Sancho Pança. L’un, Léopold (Pierre Meunier), révolté par la dictature de l’inertie et la pensée terre-à-terre, met toute son énergie dans l’envol : question de ténacité, pense-t-il ! Pour l’autre, Kutsch (Hervé Pierre), vérificateur des poids et mesures défroqué, notre masse va de soi, mais il emboîte le pas à son camarade — sait-on jamais ? se dit-il. Dans un décor de poulies, de cordes, de barres horizontales et de contrepoids, les deux gaillards font tout pour se hisser au-dessus du plancher des vaches, joignant le geste à la parole. L’écrivain, acteur et metteur en scène Pierre Meunier remet au plateau, sous le regard de Marguerite Bordat, ce spectacle créé en 1996. Léopold et Kutsch ont donc vingt-quatre ans de plus — et l’assument — mais ils sont plus déterminés que jamais à ne pas lâcher le morceau contre la pesanteur du monde. Au croisement du comique burlesque et de la métaphysique, L’Homme de plein vent « version 2020 » encourage à remonter ses manches pour s’extirper de tout ce qui nous rabaisse, nous cloue au sol, nous étouffe. Réjouissant et salutaire.

Poursuivez l'expérience

Petite conférence (dès 8 ans)
samedi 11 janvier à 16h
, Gravity sans pesanteur par Roland Lehoucq.

Rencontre
vendredi 27 mars à l’issue de la représentation
, débat organisé par l’Association de la Cause Freudienne. Marion et Véronique Outrebon discuteront avec l'équipe artistique autour du sujet suivant : « L’art et la psychanalyse comme moyen de s’élever face aux injonctions »


Machine anti-gravité 

Embarquement avant ou après chaque représentation dans le hall du théâtre. Conçue par Manuel Lafontaine, étudiant ingénieur de l’INSA de Lyon, la machine anti-gravité recrée une sensation proche de l’apesanteur !

Biographie...

Écrivain, acteur, metteur en scène et réalisateur de films, implanté en Allier, le parcours artistique de Pierre Meunier traverse le cirque, le théâtre et le cinéma. Depuis 1996, il invente des spectacles autour de la matière : Le Tas, Au Milieu du désordre, Les Égarés… En 2012, il signe Du fond des gorges et Molin-Molette, puis La Bobine de Ruhmkorff. Il travaille depuis 2015 avec Marguerite Bordat. Ils ont notamment créé ensemble Forbidden di sporgersi au Festival d’Avignon (2015), La vase, présenté au Théâtre de la Ville en 2018 et Sécurilif en 2019. Ses textes sont publiés aux éditions Les Solitaires intempestifs.

Distribution / Production...

avec Pierre Meunier, Jeff Perlicius, Hervé Pierre (sociétaire de la Comédie-Française)

texte Pierre Meunier
un spectacle de Pierre Meunier et Hervé Pierre, sous le regard de Marguerite Bordat

machines et machinerie (1996) Jean-Pierre Girault, Jean Lautrey, Jean-Claude Mironnet
son Michel Maurer (1996), Hans Kunze (2019)
lumières Joël Perrin
régie Florian Méneret
collaboration artistique Claire-Ingrid Cottenceau (1996)
peinture Catherine Rankl


Production La Belle Meunière
Coproduction Nouveau théâtre de Montreuil – CDN
La compagnie La Belle Meunière est conventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, le Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes et le Conseil Départemental de l’Allier

Dans la presse

1996
"Il faut laisser sa conscience flotter pour entrer dans cet univers fin et friable, auquel il serait malvenu de reprocher son manque de gravité." Libération
 

"C'est un spectacle qui touche à tous les arts ; à l'art du clown, à l'art du cirque. C'est original puisque ce sont deux hommes qui veulent voler et qui ont des rapports avec le ciel. [...] Dans la mise en scène, il y a un aspect ludique et un aspect poétique. Car l'homme, finalement, épouse bien la ferraille. Il y a un rapport d'amour et de relation amicale avec ce qui n'est pas à lui." France Culture


2020

"Un sorte d'adresse aux rêves de chacun d'entre nous, qui rions de Léopold tout en nous reconnaissant secrètement dans son envie de légèreté. Qui n'a jamais rêvé de voler ? Dans L'homme de plein vent Pierre Meunier donne des ailes au spectateur. Lui, montre le chemin pour rêver." 24 heures Lausanne 

"L’Homme de plein vent n’a pas pris une ride en vingt ans. Au contraire, face aux diverses paniques qui saisissent l’opinion, il semble de plus en plus nécessaire de prendre de la hauteur, de poétiser sa vision et de ne pas céder aux autoroutes de l’émotion. Ces deux-là ont ce pouvoir: faire parler la matière et ouvrir de vastes portes à l’imaginaire." Le Temps
 

"En recréant cette saison L'Homme de plein vent, le fondateur de La Belle Meunière repense pour aujourd'hui un spectacle qui incarne poétiquement « la dialectique du lourd et du léger, du révolutionnaire et du conformiste, de l'utopie et de la raison »." La Terrasse
 

"Reprendre ce spectacle après autant d’années, c’est comme entrer à nouveau dans un antre, d’en retrouver les outils, de refaçonner les produits et de se rendre compte qu’on n’a pas perdu la main. C’est fascinant." Entretien d'Hervé Pierre dans Transfuge

En tournée

19 > 22 sep 2019 Le Cube — Hérisson
09 > 10 nov 2019 Festival Marionnettes (Neuchâtel)
21 > 23 jan 2020 Scène nationale de Besançon
29 > 30 jan 2020 La Filature, Scène nationale — Mulhouse
04 > 14 fév 2020 Théâtre Kleber‑Méleau (Lausanne)
27 > 29 fév 2020 Théâtre Sénart — Scène nationale
18 mars > 09 avr 2020 Nouveau théâtre de Montreuil — CDN
28 avr 2020 ABC — Scène nationale de Bar-le-Duc
19 mai 2020 Scène nationale de Châteauvallon