théâtre

FA'AFAFINE

GIULIANO SCARPINATO

Réservez vos places

Mer 22 mai 2019 à 15h Réserver
Sam 25 mai 2019 à 15h Réserver
Sam 25 mai 2019 à 19h Réserver

Fa'Afafine - Je m'appelle Alex et je suis un dinosaure

Comment dire « je t’aime » quand on cherche encore son identité ? Giuliano Scarpinato signe une fable visuelle sur le genre et l’adolescence.

Est-il fille ou garçon ? Alex, jeune collégien, ne veut pas rentrer dans une seule case. Dans la langue des îles Samoa, il existe un terme pour désigner ceux qui ne se sentent pas cantonnés à un seul genre : on les appelle « fa’afafine ». Alex se dit « garçon-fille » et heureux de l’être. Mais aujourd’hui, le voici amoureux pour la première fois.
Alors, pas question d’aller en classe, il préfère se retrancher dans sa chambre et son monde imaginaire pour apprivoiser ce bouleversement. Comment faire part à l’autre du sentiment profond qu’il éprouve ? Comment s’habiller pour la circonstance ? Il hésite, lui qui aime les colliers à fleurs autant que les lunettes d’aviateur, les robes de princesse autant que les chaussures de foot. Grâce à un travail de projections vidéos sur les murs qui l’entourent, les émois et les désarrois d’Alex s’épanouissent en paysages changeants, et ses parents apparaissent pour tenter de le rassurer. Alex finira-t-il par sortir, retrouver la réalité et oser être lui-même ? Une pièce poétique sur la liberté et la tolérance. La première en France d’un spectacle couronné de nombreux prix italiens pour le théâtre « jeune public ».

dans le cadre de la programmation hors les murs du Théâtre de la Ville

avec le soutien de l’Institut Culturel Italien à Paris

Biographie...

Acteur, metteur en scène et dramaturge italien né en 1983, il a joué pour Emma Dante, John Turturro, Carlo Cecchi… Son premier spectacle jeune public Fa’afafine-mi chiamo Alex e sono un dinosauro (2014) remporte les prix Scenario Infanzia en 2014, Premio Infogiovani à Lugano en 2015 et en 2016 le Premio Eolo, meilleur spectacle jeune public. En 2017, il crée deux nouveaux spectacles: Alan e il mare, inspiré de la vie d’un jeune réfugié syrien, et Se non sporca il mio pavimento. Son prochain projet, Ovid Hotel, est librement inspiré du film The Lobster de Yorgos Lanthimos.

Distribution / Production...

avec Michele Degirolamo
et en vidéo Giuliano Scarpinato, Gioia Salvatori

texte et mise en scène Giuliano Scarpinato
vidéo Daniele Salaris — Videostille
scénographie Caterina Guia
assistante plateau et costumes Giovanna Stinga
lumières Giovanna Bellini
illustrations Francesco Gallo — Videostille
traduction (texte français) Federica Martucci

production CSS Teatro stabile di Innovazione del Friuli Venezia Giulia / Teatro Biondo Palermo
coréalisation Théâtre de la Ville – Paris, Nouveau théâtre de Montreuil – CDN
accompagnement et diffusion à l’international Valentina Pastore
Dans le cadre de Face à Face – Paroles d’Italie pour les scènes de France.

Dans la presse

« Dans l’histoire d’Alex et de son désir de pouvoir « interpréter » soi-même comme il préfère, sans qu’un choix radical l’oblige à renoncer et cacher sa robe de princesse ou poupées roses, les enfants semblent avoir trouvé un énigmatique mais efficace point de réflexion autour du concept de liberté dans une vie qu’ils vont bientôt parcourir […] Le travail de Giuliano Scarpinato saisit les questions, les urgences et les contradictions d’un sujet aussi délicat, traitant avec intelligence un des principaux pilier du théâtre : l’acte de montrer. […] » Teatro e critica.net, Sergio Lo Gatto et Lucia Medri