danse

RENCONTRES CHORÉGRAPHIQUES INTERNATIONALES DE SEINE-SAINT-DENIS

soirées d'ouverture

Festival défricheur dédié aux écritures chorégraphiques contemporaines, les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis présentent des œuvres portant un regard aigu et poétique, un questionnement constant sur notre monde.

JAN MARTENS & MARC VANRUNXT (Belgique/Pays-Bas) première en France
lostmovements | solo | 70 minutes
Lostmovements est une recherche des mouvements perdus et oubliés. Ou bien une archive de futurs mouvements, de nouvelles intentions et ambitions pour un futur (de la danse). Ou bien encore un prélude pour le passé de la danse, des mouvements de la danse, des motivations. Ou, le tout dernier mouvement...

Les chemins artistiques des danseurs et chorégraphes Marc Vanrunxt et Jan Martens se sont régulièrement croisés dans le passé et se réunissent ici en prenant la forme d’un solo. Marc Vanrunxt était là dans les années 1980 au début de la nouvelle vague flamande, Jan Martens prend le relai, quelques générations plus tard. Dans le travail des deux artistes, l’accent est porté sur la personne en train de danser plutôt que sur le danseur. Pour lostmovements, ils creusent dans leur propre vocabulaire et s’inspirent des meilleurs moments  du passé et du présent. Ils se concentrent sur la motivation du mouvement : lostmovements s’abandonne à la musique, au matériel, à l’un comme à l’autre. Totalement absorbé par l’univers. Une performance puissante qui cherche l’extrême, flottant entre exubérance et extrême silence, entre Pet Shop Boys et Penderecki. L’espace est crée par l’artiste Katleen Vinck. En tant que mezzo soprano, Els Mondelaers retravaille les pièces musicales.

voir le teaser  |  réserver

DAVID WAMPACH (France) création
BEREZINA | 6 interprètes | 60 minutes

Passant allègrement de relectures du ballet classique à un intérêt pour les rituels et la transe, David Wampach ne se refuse aucune liberté. Avec BEREZINA, il reprend, déploie et amplifie des états de corps et une matière d’écriture qui avaient présidé à la création du duo ENDO. En questionnant des références empruntées à l’histoire de la danse de la performance, notamment du côté du Japon avec les artistes du mouvement Gutaï, le chorégraphe poursuit, ici avec un groupe de danseurs, la quête d’une danse qui soit innervée de couches de mémoires, réelles ou reconstituées, et qui fasse trace dans le présent. Palimpseste à vue d’états de corps en action, subversion de la forme par le bourgeonnement éruptif de gestes qui surprennent l’écorce de la peau, traduction dans l’espace d’une substance de chair qui manifeste la puissance d’agir du vivant.

« Pour le projet BEREZINA, je choisis de reprendre et de prolonger les principes d’écriture de ma dernière pièce ENDO dans laquelle je développais une esthétique et des états de corps, issus d’une recherche sur la représentation du corps dans l’histoire de la danse et de la performance. Cette fois-ci, au lieu d’un duo, la pièce sera interprétée par un groupe de danseurs, avec qui nous allons démultiplier, décliner, pour dépasser l’écriture initiale. Même si c’est un projet basé sur la mémoire et l’héritage, il ne sera pas pour autant question d’un retour à des valeurs traditionnelles, mais plutôt de voir ce qui résonne, dans un dialogue avec ce qui a été fait et ce qu’on peut encore en faire. » David Wampach

voir le teaser  |  réserver

Distribution / Production...

lostmovements
Conception : Marc Vanrunxt & Jan Martens Interprétation : Jan Martens
Espace : Katleen Vinck
Création lumières : Stef Alleweireldt Adaptation musicale : Els Mondelaers Conseil artistique : Marie-Anne Schotte Texte : Lieve Dierckx & Rudi Meulemans Direction technique : Michel Spang
Production : Kunst/Werk & GRIP Distribution internationale : A Propic / Line Rousseau & Marion Gauvent Coproduction : deSingel international arts campus Antwerp
Résidences : STUK Leuven, O Espaço do Tempo Montemor-o-Novo
Avec le soutien du gouvernement flamand.

BEREZINA
Chorégraphie : David Wampach
Interprètes : Lorenzo de Angelis, Régis Badel, Maeva Cunci, Ghyslaine Gau, Lise Vermot, (distribution en cours)
Conseils artistiques : Dalila Khatir, Marie Orts Lumières : Patrick Riou
Son : Gaspard Guilbert
Régie générale : Emmanuel Fornès
Production, diffusion : Julie Le Gall Production déléguée : Association Achles Coproductions : Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie, Charleroi Danse, ICI—Centre chorégraphique national Montpellier Occitanie, Le Phare - Centre chorégraphique national du Havre Normandie, Centre chorégraphique national d’Orléans, La Place de la Danse CDCN
Avec le soutien de : Saison Foundation (Tokyo/Japon), CN D - un centre d’art pour la danse, le Théâtre de Nîmes
L’Association Achles est subventionnée par la Préfecture de Région Occitanie Pyrénée Méditerranée - Direction Régionale des Affaires Culturelles et par la Région Occitanie Pyrénée Méditerranée au titre de l’aide à la compagnie conventionnée, et la Ville de Montpellier.
Elle est régulièrement soutenue par Réseau en Scène et l’INSTITUT FRANCAIS dans le cadre du dispositif d’aide à la mobilité. David Wampach est artiste associé à La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie.