théâtre

SHOCK CORRIDOR

Mathieu Bauer / reprise exceptionnelle

Réservez vos places

Ven 21 sept 2018 à 20h Réserver
Sam 22 sept 2018 à 18h Réserver
Lun 24 sept 2018 à 20h Réserver
Mar 25 sept 2018 à 20h Réserver
Mer 26 sept 2018 à 20h Réserver
Jeu 27 sept 2018 à 20h Réserver
Ven 28 sept 2018 à 20h Réserver

Le drame musical inspiré par le film « coup de poing » de Samuel Fuller, porté par une troupe à l’énergie rock revient au Nouveau théâtre de Montreuil, pour ouvrir la saison.

Afin de décrocher le prix Pulitzer, un reporter enquête sur un meurtre commis dans un hôpital psychiatrique. Comment ? En se faisant interner comme malade… Sa recherche progresse, mais son équilibre mental vacille. Mathieu Bauer adapte le film culte de Samuel Fuller, réquisitoire contre la guerre, la haine raciste et le délire nucléaire qui ravagent les États-Unis des années 1960. Le spectacle dévoile aussi le hors-champ de l’écran de cinéma: le tournage, les choix esthétiques, le talent des acteurs dits de second plan, et la biographie de l’aventurier qu’était Samuel Fuller. On zigzague sans s’égarer, grâce à la partition musicale de Sylvain Cartigny, interprétée en direct sur le plateau. La rythmique fait monter la pression, les mélodies lancinantes nous entraînent, et les refrains repris en chœur pointent la brutalité du système. Un polar politique mené tambour battant par dix jeunes comédiens à l’unisson. Un hommage au cinéma et à l’un de ses esprits libres.

Biographie...

La préoccupation majeure de Mathieu Bauer est de trouver des formes susceptibles de traduire les enjeux de notre époque. Guidé par l’idée d’un théâtre qui mêle intimement la musique, le cinéma et la littérature, où le montage est pensé comme instrument du décloisonnement entre les formes artistiques, Mathieu Bauer travaille à partir de matériaux très divers : des articles de presse, des essais, des romans, des films, des opéras et des pièces de théâtre. Il compose de nouvelles partitions qui articulent le rythme, le texte, le chant et l’image. C’est la singularité de son travail et la grammaire de sa pratique théâtrale.

Distribution / Production...

avec Éléonore Auzou-Connes, Clément Barthelet, Romain Darrieu, Rémi Fortin, Johanna Hess, Emma Liégeois, Thalia Otmanetelba, Romain Pageard, Maud Pougeoise, Adrien Serre
et les musiciens Mathieu Bauer, Sylvain Cartigny, Joseph Dahan

d’après le film Shock Corridor de Samuel Fuller
adaptation, mise en scène et scénographie Mathieu Bauer
collaboration artistique et composition Sylvain Cartigny
dramaturgie Thomas Pondevie
costumes Léa Perron
création sonore Alexis Pawlak
création lumière Xavier Lescat

production
Nouveau théâtre de Montreuil – CDN
participation artistique Jeune Théâtre National
soutien Région Île-de-France FORTE

Dans la presse

"Un spectacle très accompli, très riche, qui offre quantité de beaux moments." Arnaud Laporte, France Culture

"Un art du montage, de la composition (...), jubilant !" Fabienne Pascaud, Télérama

"Une proposition intéressante, joyeuse et pertinente. Un spectacle savoureux." Marie-José Sirach Émission La Dispute - France Culture

"Le groupe 42 tient le « Shock Corridor »" - Jean-Pierre Thibaudat, Médiapart

"Avec une intelligence et une virtuosité qui sont sa marque depuis ses débuts, Mathieu Bauer tresse plusieurs fils." - Armelle Heliot, Le Figaro

"Sur scène douze jeunes acteurs de l’école du Théâtre national de Strasbourg transforment un joyau du cinéma en théâtre et en musique" - Patrick Sourd, Les Inrockuptibles

"La grande réussite de Mathieu Bauer est qu'on ne perd pas le fil: «Shock Corridor» s'avère un spectacle choc, rock... et doc, limpide et organique." - Philippe Chevilley, Les Echos

"A travers ce palpitant spectacle, Mathieu Bauer réussit un pari difficile. Sa passion du cinéma, du théâtre et de la musique se synthétise ici en une écriture formidablement équilibrée, qui agence ses effets avec maestria. Une réussite!" - Agnès Santi, La Terrasse

"Mathieu Bauer explose l'action, raconte Fuller, Hollywood et l'Amérique du Ku Klux Klan, sur fond de comédie musicale rockeuse. Et la narration fragmentée, les séquences cut, les scènes de bravoure héritées du cinéma sont ici magnifiées par de jeunes artistes à l'énergie électrique." - Fabienne Pascaud, Télérama

"Commencer sa carrière avec un spectacle de cette qualité ne peut que leur porter chance et l'on voit bien "Shock Corridor" non pas se voir attribuer un prix Pulitzer mais au moins un Molière de la meilleure adaptation théâtrale" - Philippe Person, Froggy's delight