Croiser les regards

STILL IN PARADISE

YAN DUYVENDAK & OMAR GHAYATT

Réservez vos places

Mar 26 mars 2019 à 20h Réserver
Mer 27 mars 2019 à 20h Réserver
Jeu 28 mars 2019 à 20h Réserver
Ven 29 mars 2019 à 20h Réserver
Sam 30 mars 2019 à 18h Réserver
Lun 01 avril 2019 à 20h Réserver
Mar 02 avril 2019 à 20h Réserver
Mer 03 avril 2019 à 20h Réserver
Jeu 04 avril 2019 à 20h Réserver
Ven 05 avril 2019 à 20h Réserver
Sam 06 avril 2019 à 18h Réserver
Lun 08 avril 2019 à 20h Réserver
Mar 09 avril 2019 à 20h Réserver
Mer 10 avril 2019 à 20h Réserver
Jeu 11 avril 2019 à 20h Réserver

Comment un européen et un égyptien dialoguent-ils par-dessus les préjugés ? Yan Duyvendak et Omar Ghayatt confrontent leurs points de vue dans un spectacle participatif.

L’un est néerlandais et athée. L’autre, égyptien et musulman. Ils travaillent ensemble depuis dix ans et ont traversé des malentendus, des conflits même. De cela, Yan Duyvendak et Omar Ghayatt ont tiré un spectacle composé de douze fragments. Chaque soir, le public est appelé à voter pour les séquences qu’il souhaite voir. Lesquelles choisirez-vous ? La question de la représentation des Arabes au cinéma ou bien celle des clichés sur la sexualité occidentale qui circulent en Égypte ? Préférez-vous entendre un témoignage sur le Printemps arabe ou sur la réaction de part et d’autre de la Méditerranée suite aux attentats du 11 septembre 2001 ? Sans mâcher leurs mots, avec autodérision et un brin de provocation, les performeurs racontent, se souviennent, mobilisent l’image vidéo et quelques objets pour créer des situations. Ce spectacle sur la complexité encourage à regarder en face nos idées reçues pour les interroger et mieux se comprendre. Il marque aussi le retour de Yan Duyvendak au Nouveau théâtre de Montreuil, après Please, Continue (Hamlet) en 2013.

Biographie...

Le performeur égyptien Omar Ghayatt, titulaire en 2003 du premier prix d’Etat égyptien pour la performance artistique, est auteur de If I Weren’t Egyptian (2011) et Violence lointaine (2014). Il vit à Berne et s’est produit en France, Bosnie, Turquie, Pologne et Corée. Il a initié le programme Sabeel Cairo pour la performance en Egypte.


Artiste performeur depuis 1995, Yan Duyvendak, installé à Genève, se produit dans toute l’Europe. Il cosigne Made in Paradise (2008) avec Omar Ghayatt, Please, Continue (Hamlet) (2011) avec Roger Bernat, Actions (2017) avec Nicolas Cilins et Nataly Sugnaux. Il est également auteur de la comédie musicale Sound of Music (2015).

Distribution / Production...

avec Yan Duyvendak, Omar Ghayatt

conception Yan Duyvendak, Omar Ghayatt
traduction et performance Georges Daaboul
scénographie Sylvie Kleiber
conception graphique Nicolas Robel, B.u.L.b. grafix
management Marine Magnin
développement international Judith Martin – Ligne Directe
production et communication Charlotte Terrapon
technique Eric Mutel

production Dreams Come True (Genève)
coproduction Théâtre de l’Arsenic – Lausanne, Dampfzentrale Bern, Théâtre du GRÜ – Genève, La Bâtie – Festival de Genève
coréalisation FRAC Alsace, Montévidéo Marseille | soutiens Ville de Genève, République et Canton de Genève, Fonds municipal d’art contemporain – Genève, Loterie Romande, Pro Helvetia Le Caire, Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture – Zurich, Valiart Bern, Fondation Meyrinoise du Casino, Fondation Leenaards, CORODIS

Dans la presse

« Yan Duyvendak et Omar Ghayatt, artistes et performeurs respectivement suisse et égyptien, mettent en scène leur rencontre, leurs doutes et leurs différences à travers une série de scènes – les spectateurs choisissant ensemble celles qui seront jouées, le spectacle est différent chaque soir. L’un et l’autre représentent la partie du monde d’où ils viennent, mais le dialogue, l’espace et le temps partagés défont progressivement les a priori culturels et idéologiques qui nourrissent peurs et rejets – sans nier pour autant les mésententes et les contradictions. » Eric Vautrin