Que onda Mexico ?

QUE ONDA MEXICO ?

temps fort sur le Mexique

Le Mexique est un pays foisonnant, fascinant, énigmatique. En attestent parmi d’autres, au fil du XXe siècle, le regard halluciné du romancier Malcolm Lowry (Sous le volcan), les embardées et détours fascinés au-delà de la frontière du beatnik américain Jack Kerouac (Sur la route) ou la plume critique du poète mexicain Octavio Paz qui chemine à travers Le Labyrinthe de la solitude pour proposer une « révision » juste de son pays.

Berceau des civilisations aztèque et maya, porteur de traditions et de rites séculaires, héritier d’une forte culture révolutionnaire, le pays impressionne par la beauté magnétique de ses paysages, l’expression d’une énergie débordante qui partout s’en dégage, l’efferves- cence artistique de ces dernières années, tout autant que par la violence endémique, le taux de criminalité, la pauvreté ordinaire, et l’étendue de la corruption. L’actualité n’est pas en reste, marquée notamment par la construction du mur de Donald Trump et l’arrivée au pouvoir d’un nouveau président fin 2018, Andrés Manuel López Obrador, symbole du renouveau de la gauche mexicaine alors que les pays d’Amérique latine ont connu ces dernières années un phénomène de droitisation inédit.

À travers son histoire, ses traditions, son actualité et ses représentations fantasmées, le Mexique donne à penser. Deux spectacles du duo d’artistes mexicains Luisa Pardo et Gabino Rodríguez nous ouvrent la voie à travers un théâtre documentaire engagé et critique, et dans une grande économie de moyens, autour de l’urbanisation de la ville de Mexico et de la condition des travailleurs pauvres au sud de la frontière américaine. Pour les plus jeunes, le spectacle Muerto o Vivo ! et une petite conférence sur la civilisation aztèque sont au programme.

Enfin, ce sera l’occasion de prolonger la réflexion, en débat et en musique, avec notamment un slameur phare de la scène mexicaine : Rojo Cordova, le temps d’une journée Agora festive, comme le Nouveau théâtre de Montreuil l’avait proposé autour de la Grèce il y a trois ans, pour mieux appréhender collectivement le Mexique.