mesure pour mesure

VOLIA PANIC

Alexis Forestier

Réservez vos places

Mer 04 déc 2019 à 20h Réserver
Ven 06 déc 2019 à 20h Réserver
Sam 07 déc 2019 à 18h Réserver

Alexis Forestier s’intéresse aux prémices de la conquête spatiale en Russie, sur fond de chansons et de musique postpunk. Une exploration d’un versant méconnu de l’histoire.

Connaissez-vous le cosmisme, une philosophie de la fin du XIXe siècle ? Savez-vous que le père de l’astronautique est Constantin Tsiolkovski, né en 1857 en Russie ? Après le mouvement Dada, Alexis Forestier expose un chapitre méconnu du XXe siècle, toujours en musique et avec son équipage tout-terrain. Sur un plateau qui évoque aussi bien le monde archaïque de la Russie des steppes qu’un atelier d’expérimentation, acteurs et musiciens deviennent « mécaniciens du ciel », construisant en direct machines et prototypes de fusées. Le spectacle nous conduit des communes rurales russes de l’époque tsariste à l’espace intersidéral où Youri Gagarine fut le premier à se déplacer, en 1961. Sur fond de rock bruitiste, d’instruments traditionnels et de sons de moteur, il raconte comment un mouvement utopiste et mystique a inspiré les programmes scientifiques de la conquête spatiale et l’idéologie transhumaniste actuelle. Une nouvelle expérience de théâtre expérimental et politique de la compagnie les endimanchés.

Poursuivez l'expérience

Soirée partagée
samedi 07 décembre à 20h, prolongez votre soirée avec Christophe Macé, Lotus Eddé Khouri, Jérome Poret, Quentin Rollet, Jala Aro, Mathieu Bauer et Sylvain Cartigny au Théâtre Berthelot, dans le cadre de la Semaine du Bizarre.

Mathieu Bauer et Sylvain Cartigny présentent Soundtracks : projet qui s’appuie sur deux faces d’un vinyle de sons divers et variés qui passent du chant d’otaries aux pleurs de bébés. L’ensemble de ces fragments sonores très courts dicte les ruptures et les couleurs musicales aux deux musiciens qui se délectent de cette bande-son aux univers improbables.  

Biographie...

D’abord musicien dans le groupe les endimanchés, proche du groupe Bérurier Noir, Alexis Forestier fonde la compagnie du même nom en 1993. Il travaille à partir d’Henri Michaux et de René Char, puis crée notamment Elisaviéta Bam de Daniil Harms (2007) et la trilogie Divine Party (2010). Avec l’artiste d’art brut André Robillard, il signe Tuer la misère (2009) et Changer la vie (2011). Avec Modules Dada (présenté dans le cadre de Mesure pour Mesure en 2017 puis à La Parole errante en 2018), Alexis Forestier poursuivait une recherche initiée avec son premier spectacle, Cabaret Voltaire (1993).

Distribution / Production...

avec Alexis Forestier, Itto Mehdaoui, Christophe Lenté, Jean-François Favreau, Barnabé Perrotey, Alexis Auffray, Perrine Cado

conception Alexis Forestier et Itto Mehdaoui
mise en scène Alexis Forestier
création musicale Alexis Auffray, Alexis Forestier, Christophe Lenté, Itto Mehdaoui
lumière et vidéo Perrine Cado
régie son Nicolas Lejonc
écriture et montage des textes Samuel Eymard, Alexis Forestier, Itto Mehdaoui
voix capsules filmiques André Robillard
réalisation Obscure

Production Cie les endimanchés
Coproduction Théâtre Dijon Bourgogne – CDN, Les 2 Scènes – Scène nationale de Besançon Aide à la production Région Bourgogne-Franche - Comté, Spedidam
Soutien (résidence de création) Les 2 Scènes - Scène nationale de Besançon et Théâtre Dijon Bourgogne – CDN en tant qu’artiste associé Soutien (compagnie les endimanchés) Ministère de la Culture, DRAC Bourgogne-Franche-Comté, Département de la Côte d’Or