Le projet

Le Nouveau théâtre de Montreuil est un centre dramatique national, dont la mission est de créer et de diffuser des spectacles aux esthétiques contemporaines. Il est dirigé depuis le 1er juillet 2011 par Mathieu Bauer, metteur en scène et musicien, dont le travail mêle théâtre, musique, cinéma et littérature.

Depuis plus de cinq ans, la question du décloisonnement est au cœur du projet du lieu. Un décloisonnement entre les formes artistiques (théâtre, musique, cirque, danse, documentaire), entre les matériaux mis en jeu au plateau (écrits provenant du théâtre, du cinéma, de la littérature ou de la philosophie) et entre les thématiques abordées. Celles-ci émanent tout aussi bien d’enjeux de société (justice, sport, Histoire) que d’enjeux qui relèvent de la construction même du théâtre (narration, personnages, histoires).


Théâtre et musique

« Théâtre et musique » est un axe fort du Nouveau théâtre de Montreuil depuis maintenant cinq ans, et participe pleinement à son identité et à sa reconnaissance. Une partie de la programmation est dédiée à des œuvres qui lient intimement ces deux langages, en s’appuyant sur l’un et l’autre pour construire de nouvelles dramaturgies. En témoigne le festival Mesure pour Mesure qui met à l’honneur pendant un mois, et de façon volontairement éclectique, toutes les propositions qui articulent en leur sein le dialogue fécond lié à ce genre qu’est le théâtre musical.


Nouvelles du monde

Une attention particulière est donnée dans la programmation à des compagnies venant de l’étranger, susceptibles d’offrir d’autres visions, d’autres points de vue sur le monde. Ce sont d’autres pratiques de théâtre, aux traditions et aux histoires différentes, qui donnent à voir toute la diversité et la richesse de cet art de par le monde. Le Nouveau théâtre de Montreuil tient absolument à inviter ces artistes émergents et citoyens du monde dans les années à venir, afin de continuer à susciter la curiosité et la découverte de ces cultures chez le spectateur-citoyen.


Spectacles-expériences

Les formes impliquant amateurs et professionnels, enfants ou adultes, ou qui décloisonnent la relation scène-salle continueront d’investir le projet du CDN. Ils permettent de réinventer la place du spectateur et de tisser avec lui ce lien privilégié qui permet de la mise en commun. Cela se traduit souvent par un travail spécifique mené au long cours avec un groupe d’amateurs dans le cadre de spectacles ou par le biais d’autres dispositifs pensés pour permettre aux habitants d’en être les principaux acteurs.


Temps forts et journées agora

Ces temps forts ainsi que les « journées agora » qui les prolongent puisent leurs thématiques dans des enjeux de société (crise grecque, élection présidentielle, cinquantenaire de Mai 68, etc.) ou, plus circonstanciés, esthétiques (création radiophonique, démocratisation de la pratique musicale, rapport entre le sport et la culture). L’effervescence de ces journées renvoie à la volonté de faire de ce théâtre un lieu vivant qui s’adresse à toutes et à tous. C’est à chaque fois l’occasion pour le théâtre d’investir son territoire différemment et de l’inscrire pleinement dans la ville de Montreuil.


Jeune public / cirque

Le Nouveau théâtre de Montreuil présente également chaque année des spectacles accessibles à tous les publics. Il s’agit notamment de spectacles pour enfants, mais aussi de formes dites grand public, tel que le théâtre forain ou le cirque contemporain, qui permettent au public d’assister aux spectacles en famille. Convaincu que les propositions jeune public représentent souvent la première prise de contact des enfants avec le théâtre, une exigence toute particulière est portée à ces propositions afin qu’elles suscitent étonnement, curiosité et enthousiasme.