théâtre jeune public

Ali Baba et les quarante voleurs

Compagnie La Cordonnerie

Et voilà du ciné-spectacle : cet Ali Baba néoréaliste enfourche son âne pour découvrir des bandits motards juchés sur une panoplie de mobylettes…

Imaginez l’histoire d’Ali Baba re-filmée pour l’occasion et projetée sur un écran, avec des musiciens, bruiteurs, conteurs qui, en direct, accompagnent la projection. Le film lui-même est un bijou : Ali Baba et son frère Cassim travaillent dans une station service pelée et passent leur temps dans la douceur fantasque d’un no man’s land de rase campagne, jusqu’au jour où débarquent quarante voleurs crasseux en mobylette. C’est du western spaghetti, du polar des années 60, des clins d’oeil et de la nostalgie, sans parler du charme infini de la bande son, drôle et évocatoire. Enfin, c’est toute la puissance du conte qui est rendue, par des chemins de traverse, langage hybride et humour. Et nous sommes enchantés et émus de voir remuer en nous la subtilité des nuits d’Orient et la profondeur véridique des rêveries de théâtre.

Distribution / Production...

sur scène
voix et bruitages Samuel Hercule
piano et sensula Timothée Jolly
guitares, batterie Mathieu Ogier
voix, harmonica Métilde Weyergans
film / réalisation Samuel Hercule
scénario Samuel Hercule, Métilde Weyergans
décors Bérengère Naulot, Luc Vernay
chef opérateur Tibo Richard
costumes Remy Le Dudal
musique Timothée Jolly, Denis Mignard

à l’écran
Bernard Cuppillard, Samuel Hercule, Michel Le Gouis, Métilde Weyergans
 
coproduction La Cordonnerie, Théâtre de Vénissieux, Les Saisons – Théâtre de Givors, Théâtre de Villefranche‑sur-Saône, La Maison des Arts de Thonon‑Evian, Service Culture du S.A.N. de L’Isle d’Abeau
avec le soutien de la DRAC Rhône Alpes et de la Région Rhône Alpes