comédie musicale

Bells are ringing

Jean Lacornerie

Et si, pour les fêtes de fin d’année, on s’offrait du spectacle vivant en cadeau ? Voici une comédie musicale pleine de fougue, de belle humeur, et maline avec ça, à partager entre petits et grands, et qui pétille comme du champagne !

New York, 1956. Une jeune opératrice téléphonique aiguille les appels vers leurs destinataires. Pleine de bonne volonté, elle n’hésite pas à mettre son grain de sel dans les conversations pour donner un coup de pouce au destin des uns et des autres. Elle devient ainsi l’ange gardien de certains d’entre eux, sous des noms d’emprunt. Mais quand l’amour pointe son nez, il faut bien tomber le masque…
Ce grand succès de la comédie musicale américaine est mis en scène par Jean Lacornerie avec dix comédiens et comédiennes accompagnés de six musiciens. Amoureux du théâtre musical sous toutes ses formes (Kurt Weil, Offenbach, Georges Gershwin…), Jean Lacornerie se plaît à rendre leur éclat à des perles de la comédie musicale, en particulier le répertoire de Broadway. Après Broadway Melody, il continue à faire partager sa passion pour des spectacles divertissants, malins, à l’énergie communicative et qui dégagent une sacrée joie de vivre.
Écrit à quatre mains par le tandem vedette qui signa le livret de Chantons sous la pluie, Bells are ringing (littéralement « Les téléphones sonnent ») resta deux ans à l’affiche sur Broadway avant d’être adapté au cinéma par Vincente Minnelli.
Comme dans la version originale, les chansons allègres, les séquences de danse et la musique entraînante côtoient des dialogues un brin ironiques. Pour donner vie à ce conte romantique qui traite d’un thème plus actuel que jamais : la difficulté de communiquer ; Jean Lacornerie insère des projections de cinéma d’animation dans le décor. Quant à la musique énergique de Jule Styne, elle est interprétée avec des instruments peu ordinaires : les marimbas, les vibraphones et les xylophones de l’orchestre des Percussions Claviers de Lyon.

 

Distribution / Production...

livret et paroles Betty Comden et Adolph Green
musique Jule Styne
mise en scène Jean Lacornerie
direction musicale et transcription Gérard Lecointe
chorégraphie Raphaël Cottin
avec les Percussions Claviers de Lyon : Raphaël Aggery, Sylvie Aubelle, Jérémy Daillet, Gilles Dumoulin, Gérard Lecointe, Sébastien Jaudon (piano) et Gilles Bugeaud, Claudine Charreyre, Estelle Danière, Quentin Gibelin, Sophie Lenoir, Colin Melquiond, Julie Morel, Maud Vandenbergue, Jacques Verzier, Franck Vincent
lumière David Debrinay
décors Bruno de Lavenère
costumes Robin Chemin
images Etienne Guiol
son Emmanuel Sauldubois


Production Théâtre de la Croix-Rousse. Coproduction Les Percussions Claviers de Lyon ; La Clef des Chants – association régionale de décentralisation lyrique Région Nord-Pas-de-Calais ; l’Opéra Théâtre de Saint-Etienne. Avec le soutien d'ATS Studios. Avec l’aide à la production d’Arcadi et le soutien du DIESE # Rhône-Alpes. Créé par Jerome Robbins pour The Theater Guild, avec une chorégraphie de Jerome Robbins et Bob Fosse. Présenté en accord avec TAMS – WITMARK MUSIC LIBRARY, INC.
Les décors et les costumes ont été réalisés dans l'atelier de l'Opéra Théâtre de Saint-Etienne.