mesure pour mesure

L'ŒIL ET L'OREILLE

Mathieu Bauer

Mathieu Bauer installe sur scène l’atmosphère des films du mythique Fellini, mis en musique par Nino Rota. Une immersion dans l’univers éclatant et mélancolique des deux maestros.

"L’Œil", c’est Federico Fellini (1920-1993), cinéaste de la démesure et de l’imaginaire. "L’Oreille", c’est Nino Rota (1911-1979), compositeur habité par la grâce. Ensemble, ils ont atteint des sommets. Mathieu Bauer et le musicien Sylvain Cartigny offrent une traversée de leurs vingt-six années de collaboration, ponctuées de chefs-d’œuvre. Dans un décor de cabaret, les numéros se succèdent à la manière du music-hall emmenés par le fringant Stéphane Chivot. La mezzo-soprano Pauline Sikirdji et les acteurs Eleonore Auzou-Connes, Romain Pageard et Gianfranco Poddighe endossent des silhouettes felliniennes, baroques, clownesques ou tragiques. La musique, bien sûr, est la vedette : de la ritournelle délicate de La Strada aux mouvements symphoniques de Prova d’Orchestra en passant par les marches entêtantes de Huit et Demi. Les morceaux sont interprétés par trois musiciens et l’intrépide Orchestre de spectacle du Nouveau théâtre de Montreuil au grand complet. Cet hommage cinéphile et mélomane joyeux est à partager pendant la période de Noël, et une soirée toute particulière sera imaginée pour le nouvel an !

Poursuivez l'expérience

Poursuivez l'expérience

À l’occasion des vacances de Noël, venez fêter les réveillons au théâtre !

Le 31 décembre, soirée spéciale. Plus d'infos à venir en fonction des consignes sanitaires en vigueur.

Biographie...

Le cinéaste Federico Fellini (1920-1993) rencontre le compositeur Nino Rota (1911-1979) en 1951 pour Le Sheik blanc, son premier film solo. Entre les artistes italiens naît une complicité à la longévité exceptionnelle et fertile. Parmi les quinze films sur lesquels ils travaillèrent, on retrouve: Les Vitelloni, La Strada, Les Nuits de Cabiria, Amarcord ou Prova d’orchestra et bien sûr le mémorable La Dolce vita, Palme d'or au Festival de Cannes en 1960. Si Nino Rota s’est illustré au générique de 170 films dont Le Guépard et Le Parrain, avec Fellini, il forma un duo qui marqua l’histoire du septième art. 

Distribution / Production...

avec Éléonore Auzou-Connes, Mathieu Bauer, Sylvain Cartigny, Stéphane Chivot, Romain Pageard, Gianfranco Poddighe, Pauline Sikirdji et L’Orchestre de spectacle du Nouveau théâtre de Montreuil

d’après les œuvres de Federico Fellini et Nino Rota

mise en scène Mathieu Bauer

musique et collaboration artistique Sylvain Cartigny

assistanat à la mise en scène Anne Soisson 

création costumes et scénographie Chantal de la Coste

création lumière Xavier Lescat, Alain Larue

création son Alexis Pawlak

régie générale, vidéo Florent Fouquet



production Adami, Théâtre du Rond-Point, Nouveau théâtre de Montreuil – CDN
 

Dans la presse

"L’ensemble est harmonieux et nous fait basculer inévitablement dans l’univers de Fellini. La narration portée parfois par le personnage Fellini, parfois par d’autres comédiens, rythme le spectacle. Pas de nostalgie. Juste la classe naturelle du talent. [...] L’œil et l’oreille sont là, pour un cinéma et un théâtre vivant en devenir." Etat Critique

 

" La soirée hommage mêle habilement nostalgie, burlesque, rock et chant opératique. S’attachant à respecter la veine néoréaliste teintée d’onirisme de Fellini, Mathieu Bauer signe un spectacle passionnant [...] Rien ne manque, tout rappelle la synergie qui plus de vingt ans durant a uni derrière la caméra le cinéaste et son compositeur." L'Œil d'Olivier

 

"Cette soirée unique nous plonge avec justesse et émotion dans l’univers fellinien. Nostalgique, on se remémore la grande époque de Cinecitta et du septième art italien…" Théâtre du blog

 

Lire l'interview de Mathieu Bauer pour le Magazine Transfuge